Parcourir…

Vus récemment

  1. Ultra black

Mentions légales

Editions EMOTICOURT 
Siège social : 
24-28 rue de la Pépinière 
75008 Paris
Tél : 06.30.65.98.29

SARL immatriculée au R.C.S de Paris 
n° 534113246
Capital : 10.000 €

contact@emoticourt.fr

 

Fb

Sans_titre

Abonnez-vous au flux RSS des nouveautés Flux RSS

  • Ajouter à NetVibes
  • Ajouter à Yahoo
  • Ajouter à Windows Live

Ultra black

 

Ultra black De Alexandra BITOUZET - Emoticourt

Feuilleter…

De Alexandra BITOUZET

 

Emoticourt - Collection : Fiction - décembre 2012

    • eBook [ePub]

      2,99 €
    • eBook [PDF/version imprimable]

      2,99 €
    Formats disponibles →  Format ePub Format PDF
     
     

    Présentation

    Après Crash test, un premier recueil percutant, Alexandra Bitouzet nous propose Ultra black, six nouvelles plus noires que noires dans lesquelles la Virginie Despentes de l'Yonne allume le côté obscur de nos vies minuscules.

    Il est en train de dormir à côté de moi. Il transpire et je déteste ça. Les draps sont humides. Je n’aime ni l’odeur de sa peau, ni la moiteur de ses mains, ni le timbre de sa voix. Je n’aime pas ce qu’il est et pressens déjà ce qu’il va devenir. Je n’aime pas sa façon de me faire l’amour ni de me dire son amour. Ses gestes sont maladroits et ses baisers malhabiles. Il m’agace avec ses mièvreries et ses mots tendres qui sonnent déjà faux. Je ne l’aime pas et je le sais, mais je vais l’épouser.

    Supports disponibles

    • eBook [ePub]

      Epub ePub (ePub)
      A télécharger après achat
    • eBook [PDF/version imprimable]

      Pdf PDF (PDF/Version imprimable), 61 pages
      A télécharger après achat

    Presse

    • Le Huffington Post, 08/01/2013
      Olivier Steiner a lu "Ultra Black" (Emoticourt) et "De là, on voit la mer" (Juillard)

      De ses lectures croisées, l'écrivain Olivier Steiner écrit : "Elle s'appelle Alexandra Bitouzet. Il s'appelle Philippe Besson. Ils ne se connaissent pas. Elle est aussi inconnue que lui est célèbre, il est aussi "riche" qu'elle est "pauvre". Lui, c'est les Editions Juillard et des livres papiers. Elle, c'est Emoticourt, une petite maison d'édition numérique appelée à grandir. Le seul point commun est qu'ils écrivent et qu'ils viennent de publier, lui son seizième roman, De là, on voit la mer; elle son second texte, Ultra black. Le fait est que je les ai lu en même temps, j'aime bien lire plusieurs écritures en même temps. Elle, ce serait un pape de Bacon qui pousserait un long cri strident. Lui, une peinture de Hopper, inquiétante et étrange, forcément." http://www.huffingtonpost.fr/olivier-steiner/bitouzet-besson-livre_b_2430297.html?utm_hp_ref=france

    • Www

      L'ATELIER DE FABELI, 14/12/2012
      J'AI LU, J'EN PARLE

      Lecteur, lectrice, tu veux du noir ? Eh bien, tu vas être servi...

     
    • Extraits
    • Caractéristiques

    Référencer ce produit sur votre site

    → Copier en mémoire :
     

    Envoyez-le en cadeau !